• PREMIER CONCLAVE DE L’ASSOCIATION DES FEMMES PROFESSIONNELLES DE L’EAU ET DE L’ENVIRONNEMENT DU CAMEROUN ET PREMIÈRES AMBITIONS

    L’Association des Femmes Professionnelles de l’Eau et de l’Environnement du Cameroun (AFPEEC), s’est réunie le 25 Avril 2018 à Douala pour faire le point sur ses activités. Après tout juste une année d’existence, elle a tenu sa toute première Assemblée Générale à laquelle étaient invités les Directeurs Généraux de la Cameroon Water Utilities Corporation (CAMWATER) et de la Camerounaise Des Eaux (CDE), les Délégués Régionaux du Ministère de l’Eau et de l’Energie (MINEE), du Ministère des Affaires Sociales (MINAS) et du Ministère de l’Environnement, de la Protection de la Nature et du Développement Durable (MINEPDED) entre autres.

    Venues de toutes les régions, les membres de l’AFPEEC ont tenu à honorer ce tout premier rendez-vous statutaire. L’ordre du jour de cette Assemblée Générale a porté sur le rapport d’activités de l’année 2017 ; le Compte-rendu du Forum des femmes à Bamako (Février 2018) ; le rapport financier 2017 ; le rapport des Commissaires aux Comptes et enfin les Plan d’action et Budget 2018.
    En outre, les membres de l’AFPEEC ont pris part à divers évènements et plateformes de réflexion tant au niveau national qu’international. Entre autres, on peut citer : la 17ème Réunion des Parties du Partenariat pour les Forêts du bassin du Congo (PFBC) en Juillet 2017 à Douala ; le sommet régional Women In Africa  en septembre 2017 à Marrakech et le  2ème Forum des Femmes en marge du 19ème Congrès de l’Association Africaine de l’Eau (AAE) en Février 2017 à Bamako. Aussi, l’AFPEEC a participé à une opération de plantation d’arbres au Campus Universitaire de l’université de Douala à Logbessou ainsi qu’à une causerie éducative au lycée d’Akwa sur l’hygiène de la jeune fille et l’assainissement.
    Pour l’année 2018, l’association entend davantage mettre l’accent sur l’assainissement. Les actions porteront principalement sur la sensibilisation et la collecte des ordures ménagères ; le renforcement des capacités des femmes des secteurs eau, assainissement et environnement à travers des séminaires de formation avec notamment un atelier sur la gestion des boues de vidange ; des visites des quartiers sensibles en vue d’y implémenter des projets innovants visant à y améliorer les conditions de vie ; des visites des stations de traitement d’eau et  d’épuration des villes de Yaoundé et Douala. Un des axes majeurs du plan d’action 2018 de l’AFPEEC est la mise en œuvre de programmes de tutorat tournés vers les jeunes collégiennes afin de les inciter à faire carrière dans les filières scientifiques notamment dans les métiers de l’eau et de l’assainissement...
  • You might also like