• Quels sont les procédés de traitement physico-chimique et biologique

    Quels sont les procédés de traitement physico-chimique ?
    Ces procédés couplent l’action chimique d’un réactif à une action physique.
    Pour faciliter le dépôt des particules dans le fond du bassin, l’étape de décantation peut être couplée à deux étapes chimiques permettant d’agglomérer les particules et de les rendre plus lourdes :
    •  La coagulation : des sels de fer ou d’aluminium sont ajoutés à l’eau afin de réduire les forces électrostatiques de répulsion entre les particules et permettre ainsi leur coagulation ;
    • La floculation : l’eau est lentement brassée, permettant ainsi aux particules de s’agglomérer et de former des amas de plus et plus gros. Leur masse élevée leur permet ensuite de se déposer plus rapidement dans le fond du bassin sous l'effet de la gravité.
    • Quels sont les principaux procédés de traitement biologique ?
      Le traitement biologique utilise les microorganismes naturellement présents dans l’eau, principalement les bactéries. Elles dégradent la matière organique biodégradable - matière naturelle ou micropolluants artificiels - en produits plus simples et moins dangereux pour l’homme.
      Des filtres introduits dans la filière de traitement permettent, par exemple, de fixer des bactéries qui vont se développer en surface. Selon la nature du filtre et de sa place dans la filière, les populations bactériennes retenues et leur activité sont différentes : les filtres à sable, par exemple, favorisent la croissance de bactéries nitrifiantes qui éliminent l’azote ammoniacal.
      De façon générale, plus la vitesse de filtration est lente plus le processus biologique est visible
  • You might also like