• Traiter les nitrates et phosphates et polluants de l'eau


    Les nitrates et phosphates ingérés sont transformés par l'organisme avec création de composés divers (méthémoglobine qui limite la fixation de l'oxygène, nitrosamines qui endommagent les gènes et provoquent des cancers, N-nitrosoproline...) avec d'autres polluants comme les métaux et l'arsenic. Ils proviennent notamment du lessivage de sols contaminés et pollués, de l'agriculture et de l'industrie.
    Quant aux polluants pharmaceutiques, leur présence et leur concentration dans les approvisionnements en eau (qui constituent la principale voie de contamination de l'eau potable) dépendent de la dilution, de l'atténuation naturelle et du degré de traitement des eaux usées. Si la chloration permet d'éliminer la moitié environ de ces composés, des procédés plus avancés (ozonation, filtration à charbon actif, nanofiltration, osmose inverse...), permettent d'obtenir des taux d'élimination bien supérieurs (jusqu'à 99 % des grosses molécules pharmaceutiques sont éliminées par l'osmose inverse).
    Toutefois, le chlore lui-même ne serait pas dénué d'effets toxiques à fortes doses, puisque les trihalométhanes (THM) issus de la réaction entre le chlore et les matières organiques présentes dans les eaux traitées seraient associés à un risque augmenté de cancers de la vessie (plus la concentration en THM est élevé plus le risque serait grand)
  • You might also like