• La stérilisation de l'eau par UV ?

     pourquoi ?

    Il est parfois appréciable, voire prudent, de désinfecter l'eau que l'on emploie chez soi, et davantage encore lorsqu'on l'emploie pour la toilette ou la boisson. Toute eau, y compris celle du réseau, est susceptible de véhiculer bon nombre d'éléments indésirables comme des bactéries, des virus ou encore des algues, moisissures et lichens.
    Que ce soit pour arroser des plantes sensibles à la contamination, remplir des aquariums ou une piscine, se laver, laver du linge et de la vaisselle, ou plus encore pour la boisson, on recherche l'eau la plus pure et la plus saine possible. Désinfectée ou stérilisée, l'eau est alors débarrassée des germes qu'elle contenait avant la distribution ou dont elle s'est chargée entre le réseau et le robinet.
    Les appareils de filtration de l'eau (filtres, cartouches, adoucisseurs...) peuvent (notamment en cas d'absence de tirage) devenir des nids de prolifération bactérienne et végétale en raison de la stagnation de l'eau. La stérilisation de l'eau au sortir de ces filtres est une sécurité quasiment indispensable.
    On pose principalement un dispositif de stérilisation de l'eau pour :
    • La potabilisation de l'eau brute issue d'un forage, d'un puisage ou d'un captage ;
    • La sanitarisation des eaux de pluie que l'on a récupérées ;
    • La sécurisation de l'eau du réseau.

    Fonctionnement d'un stérilisateur d'eau par UV

    La conception et le fonctionnement d'un stérilisateur d'eau à UV sont simples. Il s'agit en fait d'un tronçon de tuyau transparent en quartz dans lequel circule l'eau au sortir de la filtration ou de l'adoucisseur. Ce tronçon transparent est éclairé en permanence par une lampe néon, le plus souvent avec du gaz à mercure, qui dispense un flux de rayons ultraviolets (UV-C).
    Le tout est encapsulé dans un coffret réfléchissant en acier inoxydable dont les parois internes reflètent les UV à la longueur d'onde de 253,7 nanomètres. Sous cette longueur d'onde, les germes, bactéries et virus sont détruits sans qu'aucun constituant physico-chimique n'ait été mis en contact avec l'eau.
    Bon à savoir : bien que la décontamination de l'eau à l'ozone soit efficace en elle-même, on place très souvent un stérilisateur à UV en sortie d'ozonateur (ou ozonisateur) car le rayonnement de la lampe aide à l'évaporation de l'ozone.

    Les différents stérilisateurs d'eau à UV

    Le principe est identique pour tous les appareils de stérilisation par rayonnement ultraviolet, seuls changent le dimensionnement et le positionnement des différents stérilisateurs.
    On choisit son stérilisateur d'eau selon le débit d'eau requis par la consommation : de moins de 3 m³/h pour le résidentiel individuel (maison, appartement...) jusqu'à plus de 50 m³/h pour le commercial, l'industriel, le résidentiel collectif (immeubles, hébergement, hôtellerie...).
    Il faut ensuite prendre en compte la température de l'eau à l'entrée dans le stérilisateur : certaines températures peuvent réclamer des stérilisateurs spécifiques (< 5 °C ou > 40 °C).
    Enfin, le positionnement. Il est généralement horizontal, mais il existe des stérilisateurs verticaux qui ne prennent pas plus d'espace qu'un filtre classique (cartouche filtrante, cartouche à charbon actif...).
    Des options sont ensuite disponibles comme des lampes à durée de vie étendue (> 15 000 heures), la filtration intégrée, des alarmes de dysfonctionnement, des cellules de mesure d'intensité du rayonnement UV...
    À noter : il est précieux de s'assurer que le stérilisateur a bien reçu l'accréditation de conformité sanitaire, notamment pour une utilisation domestique de l'eau (boisson, cuisine, hygiène...).

    Pose, installation et maintenance d'un stérilisateur à UV

    La pose d'un appareil de filtration à UV est simple puisqu'il ne s'agit que de l'intercaler sur la canalisation d'eau au sortir de la filtration en place. Bien évidemment, la pose sur tuyau PER ou multicouche est encore plus facile que sur tuyau cuivre. L'appareil est scellé au mur afin que sa masse ne pèse pas sur la tuyauterie, puis raccordé à une alimentation électrique classique avec prise de terre et disjoncteur différentiel, mais qui ne réclame pas d'intensité importante (5 à 50 W).
    Attention, avant d'envisager la fixation murale d'un stérilisateur, il faut s'assurer qu'il y aura l'espace suffisant pour en extraire la lampe et le tube sans avoir à démonter tout l'appareil.
    Une fois raccordé et branché, le stérilisateur fonctionne en continu sous la pression du réseau (< 8 bars) pour ce qui est de l'écoulement, mais aussi en fonction de l'alimentation en courant électrique.
    La maintenance se limite à un contrôle du fonctionnement de la lampe UV (3 à 5 ans), un nettoyage périodique du tube de quartz (notamment après une période de non-fonctionnement ou 1 fois tous les 2 à 3 ans). Cependant, une analyse de l'eau annuelle est fortement conseillée afin de s'assurer que le dimensionnement est conforme, et donc que l'appareil a bien procédé à la stérilisation de l'eau.
  • You might also like