• le tartre de l'eau

    La présence de tartre dans une installation engendre une surconsommation
    d’énergie.
    Le calcaire présent dans l’eau forme, avec le magnésium, le principal élément du
    tartre.
    Les ions calcium et magnésium se combinent aux ions carbones en présence d’eau
    et d’énergie pour former le tartre.

    Les ions calcium et magnésium se combinent aux ions carbones en présence d’eau
    et d’énergie pour former le tartre.
    Source CNIDEP
    La présence de tartre dans une installation provoque diverses conséquences ayant
    une influence en matière d’énergie :

    · Baisse de la pression dans les canalisations,
    · Mauvais fonctionnement des appareils sanitaires,
    · Réduction de la durée de vie des appareils, augmentation de leurs frais
    d'entretien et de réparation, et leur remplacement plus fréquent
    · Augmentation des dépenses d'énergie

    Plage de valeurs du titre hydrotimétrique :
    TH (°f)                 0 à 7               7 à 15                       15 à 25          25 à 42       supérieur à 42
    Eau                 très douce             douce        moyennement dure       dure           très dure

    1 TH = 1 °f = 4 mg de calcium (10 mg de calcaire) et 2.4 mg de magnésium par litre d’eau.

    2. Technologies existantes
    Pour résoudre le problème du tartre, il existe trois solutions techniques dont
    l’efficacité est supérieure à 90 %. :
    · Le traitement chimique ou adoucisseur classique avec résine à échange
    d'ions
    Le but de l’adoucissement est d’éliminer les ions calcium et magnésium
    responsables de la dureté de l’eau.
    Les ions responsables du tartre sont éliminés par passage sur une résine.
    Cette technique nécessite une certaine quantité d’eau pour régénérer la
    résine, l’eau traitée ne peut être bue.
    · Le traitement ionique
    Cette technique permet de faire précipiter les ions responsables du tartre, ils
    n’adhèrent donc plus à la tuyauterie. Dans ce processus l’eau va «dissoudre»
    en douceur une partie du tartre existant. Cette technique a un effet anti tartre,
    détartrant et anticorrosion.
    · Le traitement par champ magnétique mobile
    Cette technique permet la création de cristaux à partir des ions responsables
    du tartre, ces cristaux sont ensuite éliminés avec l’eau. Cette technique a un
    effet anti tartre et détartrant.
  • You might also like