• L'eau dure, à forte teneur en calcaire, est à la source de nombreux problèmes dans la maison

    les bienfaits du calcaire

    La consommation quotidienne d'une eau riche en calcium permet d'augmenter la ration calcique et améliore ainsi la couverture des besoins de l'organisme. Même si les produits laitiers constituent la source majeure de calcium, les eaux, lorsqu'elles sont calcaires en sont un excellent complément.
    Il n'y a donc aucun danger à consommer une eau calcaire. C'est la raison pour laquelle il n'y a pas de seuil de toxicité connu.

    Comment l'eau est-elle consommée dans la maison ?

    137 litres, c'est la consommation moyenne quotidienne d'un adulte en France dans sa vie domestique.

    Les enfants utilisent pour leur part 67 litres et les personnes âgées 105 litres.

    Une famille de 4 personnes (2 adultes et 2 enfants) consomment donc (137x2 + 65x2) x365 = 150 000 litres, soit 150 m3 par an.

    En moyenne, 7% de l'eau consommée est dédiée à l'alimentation et 93% pour l'hygiène et le nettoyage.
    (source : Centre d'information sur l'eau) 
    Consommation d'eau des ménages

     

    Le calcaire, symptômes et conséquences dans la maison

     SymptômesConséquences
    ConfortLe linge est rêcheAugmentation des doses d'adoucisseur lors du lavage
     La peau et les cheveux sont irritésRecours à des produits cosmétiques plus fréquent
     Le savon, shampoing, gel douche, les produits du type liquide vaisselle perdent de leur pouvoir moussant et dégraissantAugmentation des doses
    EsthétiqueUn dépôt blanc fortement incrustant recouvre les robinets, la douche, les lavabos, les éviersUtilisation accrue de produits anti calcaire (acides forts)
    EntretienLe pommeau de douche, la robinetterie, les appareils ménagers, les installations sanitaires, les chauffe-eau, les chaudières sont envahis par le tartre incrustantUn entretien régulier voire un remplacement accéléré
     Les canalisations, en particulier d'eau chaude, sont obstruées petit à petit par le calcairePerte de pression
    Fuite et rupture des canalisations
    EnergieLe calcaire se dépose sur les résistances (lave-linge, chauffe-eau, etc.),Augmentation de la consommation d'énergie
     L'accumulation de calcaire sur la résistance électrique d'un chauffe-eau provoque une baisse sensible de son efficacité. L'appareil consomme donc beaucoup plus d'électricité pour atteindre la température de l'eau requise, car il doit d'abord chauffer le calcaire durci pour ensuite chauffer l'eau.calcaire consommation énergie

     

    Quelle est la dureté de l'eau chez vous ?

    Cette information est normalement disponible en mairie. Vous pouvez également mesurer la dureté de votre eau, avec des bandelettes test que l'on peut trouver notamment chez les marchands d'aquariums ou les spécialistes de là piscine.

    Quelles sont les solutions disponibles ?

    Les adoucisseurs :
    Un adoucisseur est un appareil qui, par l'intermédiaire d'une résine, va modifier la composition chimique de l'eau, en captant les ions calcium et magnésium, et en les remplaçant par des ions sodium. Pour garder ses propriétés, la résine doit être régénérée en utilisant de l'eau salée. Une réserve de sel doit donc être alimentée régulièrement pour le bon fonctionnement de l'installation.

    Les systèmes magnétiques :
    Il est difficile de faire une généralité des dispositifs dit magnétiques, électroniques, électromagnétiques, etc. dans le domaine du traitement du calcaire, tant il en existe énormément, des plus farfelus aux très sérieux. 
    L'un de leurs points communs est de générer d'une manière ou d'une autre (aimant, électrodes...) un champ magnétique, en général autour du tuyau, dont les conséquences ont pour effet de transformer de manière temporaire la calcite présente dans l'eau (calcaire incrustant) en aragonite ou en vatérite (calcaire "mou"). Ces trois noms représentent juste des formes cristallines différentes du même calcaire, ou Carbonate de calcium, ou Ca CO3.

    Ils présentent donc l'immense avantage d'être antitartres sans modifier la nature chimique de l'eau, contrairement à un adoucisseur. 

    Un autre de leurs points commun, pour ceux dont le niveau de fabrication est qualitatif (et donc dont le prix est plus élevé...), est leur efficacité quasi certaine dans des eaux correspondant en général :
    - à une eau "demi-dure" à "dure", soit une dureté (ou Titre Hydrotimétrique ou TH) de 14 à 35° F,
    - dans des températures d'eau qui ne dépassent 50 à 55° C, 
    - dans des débits relativement maitrisés 
    - dans une durée d'utilisation assez courte après traitement, et/ou dans des longueurs de canalisations peu importantes. 

    Cette plage d'efficacité est simplement due à la nature même du traitement par voie magnétique car l'aragonite (ou la vatérite) est un calcaire dont la structure cristalline est par nature temporaire et tend toujours à redevenir de la calcite en fonction d'une multitude de paramètre dont essentiellement des échanges gazeux avec l'oxygène dissout dans l'eau (stagnation, cavitation provoquée par une pompe, un filtre, un suppresseur, un disconnecteur, un réducteur de pression, des coudes fréquents, etc.).

    Cependant, certains appareils dits "magnétiques", en général les appareils dits "électroniques" ou "électromagnétiques", peuvent être très efficaces et aller au-delà des plages ci-dessus (sans pouvoir s'engager à dépasser les 50 °C ou à être efficaces au-delà de 40° F), ce qui limite leur utilisation dans des eaux dures ou très dures, utilisées en eau chaude (douches..) mais, en dehors de ces contraintes de base, ils intègrent alors des caractéristiques techniques qui compensent les inconvénients des matériels "bon marché" et qui permettent d'obtenir un meilleur taux de conversion de calcite en aragonite (sans toutefois pouvoir dépasser durablement les 70 à 80 %) grâce à : 
    - Une fréquence magnétique beaucoup plus puissante 
    - Une fréquence magnétique adaptée au débit réel 

    Ils sont cependant beaucoup plus rares et ont pour corolaire un prix en général très élevé, ils doivent souvent être branchés sur le secteur en raison d'une gestion électronique des débits, leurs électrodes doivent être cycliquement remplacées et ils nécessitent en général un minimum d'entretien, filtre, nettoyage, etc... 

    Le traitement galvanique :

    Ce procédé repose sur le passage de l'eau dans un appareil doté d'une anode de zinc qui va permettre l'agglomération des éléments responsables de la dureté de l'eau et empêcher leur dépôt dans les canalisations ou les résistances. Cette solution écologique ne requiert ni sel, ni produits chimiques, ni aimant ou champ magnétique, ni électricité pour fonctionner.


    http://www.maison-sans-calcaire.com
  • You might also like