• Raisons récupération eau pluie


    Quelle qu'en soit votre utilisation, la récupération de l'eau de pluie n'est pas uniquement un geste citoyen pour l'environnement : elle vous permet de faire des  économies substantielles : économies d'eau, économies d'énergie, économies en produits détergents.
    Le prix de l'eau augmente régulièrement. En 2015, le m3 d'eau coûtait en moyenne 3,78 € en France avec de fortes disparités entre les départements. 1 m3 d'eau peut coûter jusqu'à 10 € dans certaines villes !
    Avec un toit de 100 m2, vous pouvez récupérer entre 3 000 et  60 000 litres d'eau de pluie par an sans que cela ne vous coûte rien, selon le taux de pluviométrie de votre région.
    Répartition de la consommation en eauTous droits réservés FT Media

    Maison ou jardin ?

    La récupération de l'eau de pluie peut avoir plusieurs objectifs.
    • Arrosage du jardin (c'est l'usage le plus courant), lavage de surface, de voiture...
    • Piscine : possible avec un système de filtration pour un appoint mais pas pour un remplissage complet.
    • Usage à l'intérieur de la maison : chasses d'eau, lavage des sols. En principe, le lave linge mais, dans ce cas, l'eau doit être traitée. Pas de douche ni de lave-vaisselle en France, et encore moins d'eau potable.

    Installation

    À dimensionner en fonction de vos objectifs et de votre situation géographique
    Il est clef d'adapter votre récupérateur d'eau de pluie à vos objectifs, les prix vont de 1 à 10 selon les systèmes, ne vous trompez pas ! Les éléments clefs de votre installation sont les toits et gouttières : le matériau de la gouttière vous permettra ou non de récupérer l'eau pour un usage en intérieur : amiante-ciment et plomb interdits. Le système de filtration est à adapter à votre usage (arrosage, eau sanitaire, etc.). La cuve : 3 décisions à prendre :

    • Volume : tout est possible, de 500 litres pour un arrosage d'appoint à 10 - 15 000 pour une véritable utilisation de l'eau de pluie.
    • Matériau : cuve en béton, en plastique polyéthylène ou souple autoportante.
    • L'installation : hors sol (en surface) ou enterrée (idéale, mais plus cher).
    • Prix système

      Selon le type de système de récupération d'eau de pluie et la complexité de l'installation, les prix varient énormément : de quelques centaines d'euro à plusieurs milliers d'euros. Attention ces prix sont estimatifs, vous devrez faire réaliser un devis par un ou plusieurs spécialistes afin de bien cerner vos besoins et leur prix...

      Qualité eau de pluie

      Douce et de qualité
      L'eau de pluie est par nature beaucoup plus douce que l'eau de source. Cela préserve vos équipements ménagers du tartre et favorise les économies d'énergie (canalisations, toilettes, lave linge). Vous économisez l'achat et l'installation d'un adoucisseur d'eau ou bien d'un appareil antitartre. Vous économiser sur votre consommation de produits détergents et de savons : l'eau douce favorise leur efficacité, contrairement à l'eau calcaire. Cela représente une économie d'environ 250 € par an pour une famille de 4 personnes.
    • ooreka.fr
  • You might also like