• Les pêcheurs du Kérala nettoient l'océan Indien de ses déchets plastiques

    De notre correspondant à New Delhi,
    L’initiative a été lancée par les pêcheurs, premiers témoins de cette terrible pollution aux déchets plastiques de l'océan Indien et surtout victimes de ses effets : ces pêcheurs du Kérala se sont rendus compte ces dernières années qu'ils remontaient de plus en plus de bouteilles ou de sacs de plastique dans leurs filets, et de moins en moins de poissons. Ils ont compris que ces déchets tuaient la faune marine et ont donc décidé de réagir.
    Recyclage du plastique dans le bitume
    Ils ont ainsi organisé une collecte depuis les deux principaux ports de pêche de la région de Kollam. Quarante bateaux, soit 5 % de la flotte, sont donc dédiés à cette mission et rentrent tous les jours au port.
    Au début, les femmes du village s'occupaient du tri de ces déchets plastiques sur le quai, mais depuis quelques jours, une entreprise, aidée par le gouvernement régional, a fourni une machine spéciale pour trier, nettoyer, et découper ce plastique. Et il y a de quoi faire : 800 kg de déchets sont ainsi rapportés chaque jour de mer !
    Le plastique est ensuite utilisé pour construire des routes. Car une nouvelle technique permet de mélanger du plastique recyclé à du bitume et réaliser des voies qui sont d'ailleurs plus résistantes aux intempéries que celles entièrement faites en goudron. Et surtout, cela permet de trouver une incitation économique à la récolte de ces déchets.
    L'océan Indien, gigantesque poubelle
    L'énorme densité de population des villes indiennes et le manque de conscience environnementale de ses habitants font des ravages : les côtes situées au large des villes de Bombay ou du Kérala sont parmi les plus polluées du monde, selon une étude allemande, qui a créé une base de données appelée Litterbase. Selon celle-ci, au moins 1 220 espèces de l'océan Indien seraient affectées par la présence de ces déchets.
    Les autorités du Kérala sont conscientes de ce danger et viennent de lancer une campagne d'éducation des populations des côtes, pour ne plus qu'ils jettent le plastique à la mer. Et cela est urgent : en 2010, l'Inde était le 12e plus grand pollueur des mers. Les scientifiques estiment que le pays multipliera par cinq ses rejets de plastique d'ici 2025, pour se placer à la 5e place de ce triste classement.
  • You might also like