• Anti-tartre

    Un moyen économique d'éviter l'entartrage.
    Un anti-tartre est un dispositif utile dans de nombreux foyers, et plus particulièrement ceux implantés dans des communes où l’eau est dure. Une eau dure est une eau fortement minéralisée, donc chargée en calcaire, et qualifiée d’incrustante en raison du tartre qu’elle dépose dans les tuyaux, la robinetterie, les appareils ménagers, la vaisselle et les ustensiles de cuisine.
    Précision : alors que l’adoucisseur d’eau élimine le calcaire dans l’eau, l’anti-tartre empêche que les minéraux (dont le calcaire) présents dans l’eau ne se déposent.
    Présentation de l'anti-tartre
    L’anti-tartre n’est pas un appareil qui ôte le calcaire présent dans l’eau mais qui empêche ce calcaire de se déposer et de constituer du tartre. Avant de vous lancer dans l'achat et l'installation d'un anti-tartre, sachez donc que cet appareil ne change en rien la dureté de l'eau, c'est-à-dire sa teneur en calcaire.
    Il permet cependant, sous l'effet d'un champ magnétique ou d'une action chimique, de transformer le calcaire en poudre blanche qui n'accroche pas aux parois et qui sera ensuite évacuée mécaniquement.
    Dans certains cas, l'installation d'un filtre anti-tartre n'est pas adaptée. Il faut alors se tourner vers la solution de l'adoucisseur. Pour être sûr de faire le bon choix, demandez l'avis d'un spécialiste.
    Fonctionnement et caractéristiques des appareils anti-tartre
    Il existe plusieurs types de dispositifs anti-tartre dont les plus courants agissent soit en polarisant les minéraux dans l’eau (il s’agit alors d’anti-tartre magnétiques et électroniques), soit à l’aide d’une réaction physico-chimique.
    Anti-tartre magnétique
    Les anti-tartre magnétiques sont constitués d’aimants (en général par paire) qui se posent à cheval sur le tuyau de distribution de l’eau en aval du compteur. Leur principe de fonctionnement est basé sur la polarisation naturelle des matériaux soumis à une aimantation. Une fois polarisés, les minéraux contenus dans l’eau sont censés ne plus se déposer sur les parois des conduites et sur les résistances de chauffe (ballon d’eau chaude, lave-linge, lave-vaisselle…).
    Les anti-tartre magnétiques n’utilisent pas de consommables et ne nécessitent aucune alimentation électrique.
    Anti-tartre électronique
    Les anti-tartre électroniques agissent également par polarisation des minéraux contenus dans l’eau, mais au lieu que cette polarisation soit naturelle par aimantation, elle est artificielle et provoquée par des champs magnétiques issus de courant induit. La partie électronique de l’anti-tartre n’est en fait qu’une centrale de régulation et de contrôle des champs magnétiques induits qui nécessite une alimentation électrique, mais ces appareils n’emploient pas de consommables (cartouches, recharges…).
    Bon à savoir : un anti-tartre électronique n’envoie jamais de courant électrique sur ou dans une canalisation. Seul un bobinage extérieur au tuyau reçoit un courant électrique à basse tension qui est inoffensif, même en cas de contact avec l’eau distribuée.

    https://traitement-eau.ooreka.fr
  • You might also like