• Cartouche anticalcaire

    Cartouche anticalcaire : caractéristiques et types

    La cartouche anticalcaire est généralement une cartouche que l’on positionne dans le bol d’un élément ressemblant parfaitement à un bol de filtre à impuretés ou à un filtre à charbon actif (ce qui est cohérent puisque le cheminement de l’eau est identique). Il existe cependant deux principales techniques pour éliminer le calcaire de l’eau sans passer par un adoucisseur.

    À nano-filtration

    La cartouche à nanofiltration est le prolongement de la cartouche filtrante classique mais elle est équipée d’une membrane à maillage si fin qu’elle retient le calcium, le magnésium et les minéraux présents dans l’eau. La filtration est alors tellement poussée qu’il faut reminéraliser l’eau avant de pouvoir la distribuer. Ces cartouches anticalcaire font partie d’un dispositif de filtration à plusieurs étages ou d’un osmoseur qui s’installe sur une distribution d’eau centralisée.

    À billes

    Ce sont des cartouches transparentes qui contiennent des billes de silicophosphate ou de polyphosphate, dont le rôle est de capter l’excès de calcaire dans l’eau. Il en existe aussi bien pour les appareils ménagers (inclus dans les centrales et fers de repassage), à intercaler en amont d’un appareil (lave-linge, lave-vaisselle, douche, robinet), mais également à placer sur la distribution d’eau d’une pièce (salle d’eau, cuisine) ou de toute la maison.
    Attention : dans une cartouche anticalcaire où l’eau a stagné quelque temps, il peut y avoir un risque de prolifération bactérienne, surtout si l’eau n’a pas été filtrée en amont à un niveau suffisant. Si cette prolifération est moins importante sur un appareil ménager dont l’eau est ensuite chauffée, il est recommandé pour l’eau de la douche (et encore plus pour la boisson) d’intercaler un filtre antibactérien ou un stérilisateur avant de consommer cette eau.
    Avantages de la cartouche anticalcaire
    Alors qu’un adoucisseur d’eau à sel capte le calcaire de l’eau (les ions calcium et magnésium) et le remplace par du sodium et nécessite donc une régénération (lavage des pastilles) pour ne pas saler l’eau que l’on consomme, la cartouche anticalcaire ne réclame aucune régénérationet ne consomme donc pas d’eau pour cette opération, ni d’alimentation électrique.
    Les différents modèles de cartouches anticalcaire permettent d’en poser uniquement en amont du point d’eau que l’on veut protéger du tartre, sans installation coûteuse ni réglages multiples.
    Pose et maintenance d’une cartouche anticalcaire
    La pose d’une cartouche anticalcaire se fait facilement, aussi bien sur un appareil que sur un point de tirage ou une installation complète :
    Il suffit d’arrêter l’alimentation en eau en amont du bol avant de le dévisser de son support.
    Une fois la cartouche ancienne retirée, on nettoie le bol des éventuelles impuretés avant d’y insérer une cartouche anticalcaire neuve ou de renouveler les billes de l’ancienne.
    Lors du remontage de l’ensemble bol + cartouche sur le support, il faut s’assurer de la mise en place correcte du joint d’étanchéité lors du vissage : à la remise en pression, il ne doit y avoir aucune fuite.
    Il est recommandé de laver de temps à autre et même de remplacer (surtout après une période d’absence) les billes de polyphosphates et de laver le bol de la cartouche. Une présence d’algues vertes n’est pas alarmante, car elle est classique lorsque l’eau est saturée de phosphates (comme les marées vertes en Bretagne). Il est facile de les éradiquer en lavant le bol avec un peu d’eau de javel et de le rincer ensuite.
    Précision : chaque utilisateur d’une solution anticalcaire ayant ses besoins propres, il est difficile d’estimer une espérance de vie de la cartouche. Cependant, une périodicité de remplacement ou d’entretien (nettoyage et recharge) tous les 3 mois est généralement conseillée.
    Prix d’une cartouche anticalcaire
    Le prix de la cartouche anticalcaire dépend d’abord de son fabricant puis de son type et de sa taille.
    Au regard du volume d’eau traité, une cartouche anticalcaire de centrale vapeur vendue entre 4 et 8  est bien moins économique qu’une cartouche anticalcaire d’appareil ou de distribution complète qui se vend autour de 10 à 20  (cartouche avec sa recharge pour 3 mois environ de consommation d’eau d’une maison).
    Une recharge de billes de phosphates se vend autour de 30  (1 à 2 kg) et suffit pour une année complète, en général.
    Important : l’impact environnemental des phosphates contenus dans les cartouches anticalcaire ne permet pas de les jeter dans quelque poubelle que ce soit (verte ou jaune). Il est indispensable de s’assurer que le vendeur de cartouches et de recharges assure la collecte pour le recyclage spécialisé de ce type de déchets.
    https://traitement-eau.ooreka.fr
  • You might also like