• LE SUD DU MAROC CÔTÉ MER : TIZNIT, SIDI IFNI ET MIRLEFT

    Après un début de voyage dans les terres à Taroudant et Tafraout, nous mettons le cap vers l’ouest, l’Océan Atlantique. Sur notre carte, nous avons souligné trois villes : Tiznit, Sidi Ifni et Mirleft.

    La vibrante médina de Tiznit

    Depuis Tafraout, une belle route nous mène de vallée en vallée. Puis, progressivement, les virages se démêlent. Les montagnes hérissées d’arganiers et de lavande sauvage laissent place à une large plaine désertique. Enfin, tel un mirage, Tiznit apparaît au bout de la ligne droite.
    Les abords de Tiznit ne sont guère attrayants. Cependant, dès lors que nous franchissons la belle fortification qui protège la médina, la magie des vieilles cités marocaines opère.
    Dessin : ruelle marocaine authentique

    La ville fut bâtie autour d’une source, appelée la source bleue, qui s’écoulait en abondance au XIXe siècle. Bien canalisée, elle permit la multiplication de jardins et de cultures à l’intérieur des murailles. Jusqu’à ce qu’une tribu voisine n’exploite le même filon en amont et n’en réduise drastiquement le débit. Qu’importe, la ville a poursuivi son urbanisation et les maisons ont remplacé la plupart des jardins.
    Les voitures sont trop larges pour se mouvoir dans les petites ruelles et c’est bien mieux ainsi. Nous tombons sous le charme de ce dédale que les habitants se réapproprient en fin de journée, lorsque le soleil accepte de laisser sa place. C’est vivant, joyeux, coloré. Nous nous étonnons même de croiser autant de femmes que d’hommes, ce n’est pas courant dans le pays.

    Sidi Ifni, la ville aux accents espagnols

    Direction maintenant le sud-ouest et Sidi Ifni, une petite ville nichée sur une falaise et probablement fondée par de grands amateurs de couchers de soleil sur l’océan. En approchant, nous sommes arrêtés au barrage de police. Zut, c’est bien notre veine… « Salut, ça va bien ? Tranquille ? », nous fait le policier. « Ça vous plaît le Maroc ? C’est votre première fois ici ? Soyez les bienvenus mes amis ! ».
    Dessin : Policier marocain sympathique
    Dès notre arrivée, nous sommes surpris par les couleurs de Sidi Ifni. Les maisons ont troqué leurs traditionnels tons roses et ocres contre le blanc qui, marié au bleu des portes et volets, confère à la ville un petit air méditerranéen.
    Sidi Ifni, MarocSidi Ifni, Maroc
    Au détour d’une rue, nous entendons deux passantes se saluer : « ¿Hola qué tal? ». Tiens, c’est étrange, elles n’ont pourtant pas l’air de touristes espagnoles… Un peu plus loin, ce sont des gosses qui nous lancent gaiment « ¡Hola! ». Interloqués, nous jetons un oeil sur Wikipedia : la ville était une colonie espagnole jusqu’en 1969. Caramba, tout s’explique !
    De nombreux reliquats de cette époque persistent dans le quartier dit colonial, en bord de mer. La cathédrale a été convertie en tribunal, l’aéroport en parking de bus et le vieux cinéma… attend de connaître son sort.
    Sidi Ifni, MarocSidi Ifni, MarocSidi Ifni, MarocSidi Ifni, Maroc
    Sidi Ifni, Maroc
    Nous sommes absolument fans des petites approximations orthographiques sur les panneaux.
    Sidi Ifni, Maroc
    Au printemps, Sidi Ifni est très calme, bien davantage que les villes traversées jusqu’ici. Une certaine mélancolie se mêle aux brouillards salés. Malgré nos efforts, nous avons bien du mal à nous représenter ces mêmes lieux, accaparés en juillet et en août par les vacanciers.
    www.mifuguemiraison.com
    Sidi Ifni, Maroc
    Bijoux de TiznitVille de Tiznit, MarocVille de Tiznit, MarocVille de Tiznit, MarocVille de Tiznit, MarocVille de Tiznit, MarocVille de Tiznit, MarocVille de Tiznit, Maroc


    Tiznit possède deux spécialités. La première, ce sont les portes bleues. Quelle que soit la couleur de la maison, généralement dans les tons roses, la porte est bleue. Sa deuxième spécialité, ce sont les bijoux en argent. La ville est réputée pour ses cent-cinquante joailleries et ateliers spécialisés, dont une grande partie se retrouve dans le souk. Un souk contraire à sa définition, aux vitrines proprettes et bien alignées. Les prix des bijoux de Tiznit seraient les moins chers du Maroc, après négociation, bien entendu !
  • You might also like