• La technique de l’Osmose Inverse

    La technique de l’Osmose Inverse permet de produire, à domicile et à
    moindre coût, une eau dépolluée et extrêmement pure. Les polluants de l’eau
    (trihalométhanes, pesticides, insecticides, PCB…), les Bactéries, mais aussi 95% des
    Minéraux dissous sont retenus par la membrane nano-filtrante d’un osmoseur.

    En traitement d’un point d’eau ponctuel (évier
    de cuisine généralement), l’eau osmosée produite
    peut avoir de multiples usages :
    • Préparation du Café, du Thé
    • Préparation des Sirops, des Jus de fruits, des Glaces
    • Cuisson des Aliments
    • Lavage des légumes et des fruits
    • Nettoyage du visage et de la peau, des dents…
    • Nettoyage des Lentilles de contact
    • Rinçage des carrosseries automobiles, etc…

    La structure
    multicouches d’une
    membrane à osmose
    permet une filtration à
    0,1 nanomètre (0,0001
    micron)

    Les membranes et les Cartouches filtrantes doivent être régulièrement
    changées : Une membrane altérée ou colmatée peut laisser passer
    les polluants et les bactéries nocives.
    La durée de vie des Cartouches filtrantes est d’environ 1 an. Celle de
    la membrane d’osmose est de 2 ans et demi en moyenne.
    Un Osmoseur domestique doit être installé dans un endroit propre et
    facile d’accès pour en faciliter sa maintenance.
    Utiliser un Testeur de minéralité afin de régulièrement contrôler
    la qualité d’eau produite, et donc l’état de la membrane.

    • Pour les Osmoseurs, les débits de filtration sont généralement fournis à température d’eau de 25°C. À température
    inférieure, la production d’eau osmosée baisse en moyenne de 3% par degré en moins.
    • Il s’agit d’un débit d’eau CONSOMMÉE maximum et pouvant être traité par la membrane si l’Osmoseur fonctionne
    24h/24. Dans le meilleur des cas (…c’est-à-dire membrane neuve), la production réelle d’eau filtrée sera égale à la
    moitié de l’eau totale consommée, le complément constituant les eaux de rejet normalement générées par le procédé
    d’osmose inverse. Plus la membrane se dégrade par vieillissement naturel, plus les eaux de rejet sont importantes.

    La pompe hydraulique PERMÉATE permet d’augmenter le rendement de la membrane
    d’osmose et donc d’économiser l’eau en réduisant les rejets. Pour la bonne efficacité de
    cette pompe, une pression minimale de 3 bars (et stable !) est nécessaire à l’arrivée
    d’eau de l’osmoseur. Cette pompe travaillant de manière hydraulique par jeux de
    pressions différentielles, l’Osmoseur n’a pas besoin d’électricité pour fonctionner.
    La pompe électrique BOOSTER permet aussi d’augmenter l’efficacité de l’osmoseur
    en forçant une pression de 7 bars en entrée de la membrane : Son rendement
    devient donc bien meilleur et moins d’eau est ainsi rejetée. Cette pompe est à
    préconiser lorsque la pression d’eau d’entrée est inférieure à 3 bars ou instable.

    ►L’osmoseur a dans ce cas besoin d’une alimentation électrique pour fonctionner.

    LE RINÇAGE MEMBRANAIRE : L’OSMOSE EN TOUTE SÉCURITÉ !
    Piloté par un boitier électronique, un jeu d’électrovannes couplé à la pompe
    "Booster" inverse régulièrement le flux d’eau dans la membrane d’osmose
    pour la rincer et la débarrasser des matières accumulées : Elle reste donc
    toujours dans un état de propreté et de rendement optimum.

    ►Cette option est très fortement conseillée en traitement des eaux
    "Calcaires“, pour éviter les colmatages précoces de la membrane !
  • You might also like