• l'adoucisseur

    La dureté de l'eau dépend d'abord du bassin hydrologique de la région et la provenance de l'eau. Une eau de puisage, de captage ou de distribution peut être plus ou moins dure notamment en fonction de sa charge en minéraux. Selon sa dureté, l'eau peut être nocive et désagréable pour la peau, mais aussi dangereuse pour les tuyauteries et les appareils de cuisine et de lavage. On abaisse la dureté de l'eau à l'aide d'un adoucisseur d'eau que l'on choisit selon différents modes de fonctionnement.

    Pourquoi opter pour un adoucisseur d'eau ?


    C'est notamment en fonction de la quantité de magnésium (Mg) et de calcium (Ca) dans les minéraux dont l'eau est chargée que celle-ci est qualifiée de dure ou douce. Si les apports en minéraux d'une eau de boisson et de cuisine sont nécessaires au corps humain, leur présence est à la base de la formation du tartre qui obstrue les canalisations, fait perdre des calories à l'ECS et au chauffage, et nuit aux éléments des appareils de lavage et de cuisine.
    Le tartre, qui occasionne des dépôts de calcaire dans les tuyaux d'alimentation des équipements mais aussi dans les systèmes de chauffage central, encrasse les équipements sanitaires et les machines de lavage. Il est également une cause privilégiée de développement bactérien.
    La dureté de l'eau se mesure en fonction de son TH (titre hydrotimétrique) et de son TA (titre alcalimétrique). Le TH mesure sa teneur en minéraux (calcium et magnésium), le TA correspond aux carbonates et bicarbonates, principalement. L'unité de mesure de la dureté de l'eau est le degré (°f) qui correspond à 10 milligrammes de calcium et de carbonates (CaCO3) par litre d'eau (mg/l) .
    On utilise un adoucisseur d'eau dès lors que l'on veut abaisser la dureté de l'eau à une valeur d'environ 10 à 20 °f, valeur qui est jugée confortable.
  • You might also like