• les principes de base d'un osmoseur inverse domestique

    Voilà quelques lignes pour démystifier ce qu'est un osmoseur, comment il fonctionne et quelques conseils non exhaustifs pour sa mise en œuvre

    Les principes de base:

     L'osmose inverse:  Il s'agit de transférer le solvant d'une solution concentrée au travers d'une membrane permsélective par mise sous pression, en vue d'obtenir un solvant quasi pur d'une part (perméat) et une solution hyper concentrée d'autre part (rejet). On parle d'osmose inverse  puisqu'on effectue le transfert du solvant dans le sens inverse de l'osmose (transfert d'un solvant d'une solution diluée vers une solution concentrée, au travers d'une membrane permsélective
     En clair, l'osmose inverse est un procédé physique naturel qui permet d'extraire de l'eau du réseau non seulement les éléments solides en suspension, les matières organiques dissoutes, mais aussi les substances non ioniques, telles que les bactéries, les virus, les pesticides et de manière générale toutes les macromolécules.
     

    L'osmoseur :

      
     osmoseur aquariophile et osmoseur domestique, look différent mais technologie identique
     L'élément principal du système est est une membrane semi-perméable, généralement en composite polyamide/polysulfone, dont la taille des pores n'autorise que le passage des molécules d'eau pure. l'eau réseau arrive donc sous pression sur la membrane et la traverse par osmose inverse. Cette pression doit être supérieure à 2.5 bars et la température de l'eau idéalement aux alentours de 20°C (plus la température de l'eau d'adduction baisse, plus le rendement de l'osmoseur est faible). Si on ne dispose pas de ce minimun de pression, on peut alimenter l'osmoseur par une pompe de surpression électrique (booster). On trouve aussi un élément appelé pompe perméate sur les osmoseurs domestiques, le but de cette pompe hydraulique branchée entre la membrane d'osmose et le réservoir tampon d'un coté et sur la sortie rejet de l'autre, est maintenir la pression utile sur la membrane en l'isolant de la pression du réservoir. Elle permet donc d'améliorer le taux de recouvrement de l'osmoseur et de réduire l'eau de rejet pour ce type d'installations, le tout sans consommation de courant.
     
    Pompe booster et pompe perméate
     Il y faut compter 5 litres d'eau réseau en entrée pour obtenir 1 litre d'eau osmosée en sortie (perméat) et 4 litres d'eau usée (concentrât) qui peut d'ailleurs judicieusement servir à l'arrosage des plantes puisque concentrée en sels minéraux. Ce rapport doit être maintenu pour éviter de colmater la membrane par l'accumulation de précipités calcaires à sa surface.
     
    Vue d'une membrane tfc
     De même il est souhaitable d'effectuer une préfiltration sur une cartouche filtrante de 5 µm et il est impératif de fixer le chlore présent dans l'eau d'admission, car celui-ci détruit irrémédiablement la membrane tfc dès 0.1 g/l
    Vue de cartouches carbone et de cartouches sédiment

    Précautions à l'installation :

     Installer chez soi un osmoseur ne nécessite pas de compétences particulières, tout au plus quelques notions élémentaires de plomberie, ces appareils étant généralement livrés avec tout les accessoires nécessaires à leur installation. Il faut néanmoins impérativement installer l'osmoseur à la verticale (tout du moins les cartouches de filtration) pour éviter des poches d'air dans ces éléments, qui réduiraient à coup sûr leur efficacité. Le raccordement au réseau s'effectue à l'aide du mousseur by-pass livré avec les osmoseurs aquariophiles, ou à l'aide du robinet autoperceur (utilisable uniquement sur une conduite cuivre de 14 mm de diamètre maximum) livré avec les osmoseurs domestiques. Il faut également rincer les cartouches sédiment et carbone à l'eau claire avant d'insérer la membrane dans son porte filtre, puis laisser couler à l'égout pendant 3 à 5 heures l'eau osmosée avant de la consommer, les membranes tfc étant imbibées d'un produit les maintenant légèrement humide et prévenant d'un développement bactérien durant le stockage. Si on installe l'osmoseur à demeure, il faut éviter un raccordement direct de la conduite d'eau de rejet avec la conduite d'évacuation des eaux usées pour éviter une éventuelle contamination de l'appareil.
     

    Entretien :

     L'entretien des osmoseurs est très simple, puisqu'il suffit de remplacer les cartouches carbone et sédiment au minimum une fois par an, ou plus si la qualité de l'eau d'adduction le nécéssite (la capacité de filtration des cartouches est notifiée sur leur corps), on peut aussi équiper l'osmoseur d'un compteur d'eau inversé, branché en amont, qui coupe l'arrivée d'eau dès que la capacité programmée de la cartouche est atteinte. On peut également vérifier une fois par an le Kh en sortie qui doit être nul tant que la membrane tfc est bonne et vérifier le gonflage du vase d'expansion (0.350 bars sans contre pression)
      
    Compteur volumétrique inversé programmable mécaniquement et capacité des cartouches

    Accessoires de raccordement :

     Les osmoseurs sont toujours livrés avec le minimum nécéssaire à leur raccordement, mais pour des questions d'emplacement, ou pour les raccorder à nos bacs, il existe un certain nombre d'accessoires très utiles, simple à utiliser et peu onéreux :
     Le tube semi rigide de 6 mm (tubing) existe en plusieurs couleurs et se vend au mètre linéaire
     les raccords rapides DMfit ou équivalent, insérer le tube de 6 mm et c'est étanche, en cas d'erreur de branchement, on appuie sur la collerette mobile vers le corps du raccord et on tire sur le tube pour le libérer, et cela autant de fois que nécéssaire, simple non !
     Les vannes d'arrêt et clapet anti retour, toujours avec des raccords rapides ou un filetage 1/4" pour les vannes
     Le petit filtre 10 µm à mettre avant une électrovanne de pilotage de l'osmoseur
     Suivi forcément par l'électrovanne 230 volts 1/4" corps laiton, idéale et sûre pour piloter directement  l'osmoseur avec un osmolateur
     
     Un lien à voir absolument si on recherche des informations plus avant sur l'osmose inverse et tout se qui se rapporte au traitement de l'eau : http://perso.wanadoo.fr/bernard.pironin/osmose01.htm
     Je tiens à remercier les établissements Gutzwiller chez qui je trouve tout les composants cités dans l'article au meilleur prix et qui m'ont mis à disposition les osmoseur et les accessoires pour les photos.


  • You might also like