• néttoyage des membranes osmoseur inverse

    Membranes FILMTEC™
    Procédures de nettoyage et de désinfection des éléments FILMTEC™ NF200 et NF270
    Introduction
    Les recommandations générales suivantes portent sur le nettoyage des éléments FILMTEC™ NF200 et NF270. Les procédures de nettoyage d’un système de nano-filtration (NF) sont généralement détaillées dans le manuel d’exploitation fourni par le fabricant du système. Il faut souligner qu’un système NF correctement conçu et exploité ne requiert pas un nettoyage fréquent. Toutefois, en raison de la combinaison unique de la gamme de pH et de la résistance thermique de la membrane NF200 et NF270, le nettoyage peut être réalisé très efficacement.
    La procédure de nettoyage des membranes de nano-filtration à base de pipérazine FILMTEC NF200 et NF270 diffère de la procédure suggérée pour les membranes FILMTEC FT30 à base de polyamide (FILMTEC BW30/TW30, FILMTEC BW30 LE, FILMTEC XLE, FILMTEC SW30 et FILMTEC SW30HR).
    Il existe deux raisons majeures pour en changer :
    • Un nettoyage alcalin à un pH supérieur à 9 provoque un gonflement de la membrane. Il en résulte alors une augmentation de la perméabilité (de près de 40 %) et une baisse de la réjection. Cet effet disparaît en fonctionnement normal mais peut prendre jusqu’à 72 heures pour disparaître complètement.
    • Un nettoyage acide à un pH inférieur à 4 provoque un rétrécissement de la membrane. Cela se traduit par une augmentation de la réjection et une baisse de la perméabilité. L’effet est moins prononcé qu’avec des nettoyants alcalins, et il disparaît également en fonctionnement normal.
    D’un point de vue opérationnel, il n’est pas pratique de devoir attendre que le système se stabilise de nouveau. Nous avons néanmoins constaté que l’effet du nettoyant acide neutralise l’action du nettoyant alcalin (mais pas le contraire dans la mesure où l’effet alcalin est plus prononcé).
    Procédure de nettoyage
    En fonctionnement normal, les éléments de la membrane en nanofiltration peuvent s’encrasser en raison de dépôts minéraux, biologiques, colloïdaux et constituants organiques insolubles. Des dépôts se forment sur les surfaces de la membrane en fonctionnement, et finissent par provoquer une perte de flux de perméat normalisé, une perte de rejet de sel normalisé, ou les deux.
    Les éléments doivent être nettoyés lorsqu’un ou plusieurs des paramètres mentionnés ci-après survient :
    • Le débit de perméat normalisé chute de 10 %
    • Le passage du sel normalisé augmente de 5 à 10 %
    • La chute de pression normalisée (pression d’alimentation moins pression du concentrât) augmente de 10 à 15 %
    Si vous attendez trop longtemps pour faire un nettoyage, il se peut que celui-ci ne suffise pas à restaurer entièrement les performances des éléments de la membrane. Par ailleurs, la fréquence des nettoyages augmentera si les éléments de la membrane s’encrassent ou s’entartrent plus rapidement.
    La pression différentielle (ΔP) doit être mesurée et enregistrée à chaque étage des tubes de pression. À mesure que les conduits d’alimentation dans l’élément s’obstrueront, la ΔP augmentera. Il faut noter que le débit de perméat chutera si la température des conduits d’alimentation baisse. Cette réaction est normale et ne signifie pas forcément que la membrane est encrassée.
  • You might also like