• Pourquoi l’eau est-elle si chère en France ?

    Depuis plus de quinze le prix de l’eau a augmenté de près de 57 % en France et même si on a la chance d’avoir accès directement à l’eau potable, le fait d’ouvrir le robinet devient pour certaines familles un véritable luxe.
     

    Ce sont à l’heure actuelle près de 2 millions de foyers qui ont du mal à payer leur facture d’eau et elles ont très souvent des difficultés à comprendre leur facture en raison de l’opacité des tarifs et des différentes taxes d’assainissement de redevances qui s’y ajoutent.
    Si l’on compare le prix de l’eau potable en Europe, on peut voir que les plus avantagés sont les Italiens qui ont un tarif moyen de 0,88 € le m3, par rapport au Luxembourg dont les tarifs sont en moyenne de 7 €. Avec un prix moyen en France d’environ 3,10 €, on se trouve pratiquement au même niveau que les tarifs pratiqués en Belgique et au Royaume-Uni.
    En France, ce sont les deux géants de l’eau, Suez Environnement et Veolia qui se partagent le marché de l’eau et cette situation de quasi monopole est loin d’être bénéfique pour les consommateurs.
     
    Ainsi, le prix du mètre cube peut varier du simple au double selon la région dans laquelle vous vous trouvez. Si le prix moyen est de 2,80 le m3 à Paris, il peut aller jusqu’à 7,50 € en Bretagne. Le prix varie soi disant en fonction des contraintes géographiques et de l’état du réseau. De plus dans une même région, les prix peuvent être différents dans la mesure où chaque commune fixe elle-même le montant de ses taxes.
    Compte tenu de tous ces éléments il est parfois très difficile de s’y retrouver et de comprendre pourquoi l’eau potable devient si chère.
     
    Certains responsables pensent que cette situation risque encore de s’aggraver dans les années à venir avec les investissements nécessaires pour le traitement des eaux usées.
    Face à un tel constat, il est peut être temps de mettre en place un dispositif sous forme d’allocation spécifique versée par les organismes sociaux pour aider les familles en grande difficulté qui n’ont plus les ressources nécessaires pour payer entre autres, leurs factures d’eau.
     
    Et puis si l’eau est reconnue comme un bien vital à notre existence, il est peut être aussi nécessaire que chacun apprenne à ne pas gaspiller l’eau et évite de la laisser couler inutilement. Dans ce domaine comme dans celui des ressources énergétiques il est peut être intéressant si cela n’est déjà fait, de développer auprès des citoyens le principe  d’une utilisation rationnelle. 
  • You might also like