• A quoi sert un adoucisseur ?


      Un adoucisseur, c'est quoi ?

      Un adoucisseur est un appareil que l'on installe à l'entrée de son réseau d'eau et qui fonctionne comme un échangeur d'ions. En bref, il remplace les ions de calcium (Ca2+) responsables de la formation du calcaire en ions de sodium (Na+) grâce au sel (NaCl) présent dans la résine de celui-ci.

      Pourquoi faut-il éliminer le calcaire de l'eau ?

      Le calcaire est responsable de l'entartrage des tuyaux. Les ions de calcium, au contact du bicarbonate ou hydrogénocarbonate, se transforment pour donner du calcaire CaCO3. Ces molécules de calcaire ont la particularité de s'accrocher sur les parois de vos canalisations, réduisant jour après jour leur diamètre interne. Ainsi, de moins en moins d'eau ne peut passer dans vos tuyaux et la pression interne augmente alors même que le débit diminue. A long terme, c'est la casse assurée !
      Un autre avantage à avoir une eau douce est que la peau devient immédiatement plus douce également. Au prix actuel des crèmes hydratantes, cela représente une économie non négligeable...

      Est-ce compliqué d'installer un adoucisseur ?

      Nous le pensions tous mais en fait pas tant que ça...
      La partie la plus complexe n'est pas l'installation de l'adoucisseur mais l'aménagement du réseau de canalisations préalable pour pouvoir l'installer.

      Comme vous pouvez le voir sur le schéma ci-dessous, il faut un peu de place entre le compteur d'eau (vanne d'arrivée d'eau) et les embranchements divers pour toute la maison. Il faut pouvoir installer plusieurs vannes d'arrêt afin de gérer facilement l'alimentation en eau de l'adoucisseur. Cela implique quelques travaux de découpe, rallonge et soudure de vos tuyaux de cuivre ; et donc l'intervention d'un plombier pendant quelques heures si vous n'êtes pas un bricoleur assidu.
      Note : Il faut également une prise de courant à proximité pour brancher le système de gestion électronique de votre adoucisseur et une évacuation des eaux usées.
      La suite est par contre très facile ! Il suffit de visser les flexibles fournis avec votre adoucisseur sur les vannes installées au préalable. Pour cela, utilisez le téflon fourni pour garantir une parfaite étanchéité de vos raccords. Serrez avec des clés plates ou à molette. Raccordez les 2 petits tuyaux d'évacuation (un pour le trop plein du réservoir et un pour la régénération de la résine) à votre siphon et vous n'avez plus qu'à brancher votre adoucisseur sur le courant.
       

      Comment régler mon adoucisseur ?

      Le réglage d'un adoucisseur se fait en deux étapes.

      1) Réglage de l'heure

       Le réglage de l'heure est important pour une chose : ne pas couper l'eau pour régénérer la résine au moment ou vous en avez besoin.
      Par défaut, la régénération se fait à 2h du matin mais vous pouvez choisir n'importe quelle heure, à votre convenance. Attention à régler l'heure actuelle également pour que votre adoucisseur ne considère pas qu'il est 2 heure du matin en pleine journée.
      Si vous faites une erreur de réglage et que la régénération se déclenche à un moment où vous avez besoin d'eau, pas de panique : les vannes sont là pour ça ! Il vous suffit d'ouvrir la vanne by-pass permettant d'outrepasser l'adoucisseur provisoirement. Vous aurez simplement une eau brute pendant ce temps là ; ce qui n'est pas une catastrophe une fois de temps en temps.

      2) Réglage du volume de régénération

      La fréquence de régénération de la résine d'un adoucisseur est LE point le plus important. En effet, la dureté de votre eau dépend directement de ce paramètre.
      Nous avons fait le choix, pour tout notre gamme d'adoucisseur, d'un compteur volumétrique permettant de toujours régénérer la résine au bon moment et donc d'avoir une dureté parfaitement stable.
      Pour calculer le volume d'eau entre chaque régénération, appliquez la formule suivante :
      Volume de régénération = Volume de résine x 6000 / TH
      Le volume de résine dépend de la taille de l'adoucisseur que vous avez choisi. Le TH (ou titre hydrotimétrique) doit se mesurer par un test chimique très facile : il correspond au nombre de gouttes d'un liquide (vendu dans n'importe quel magasin de bricolage) diluées dans 5ml de votre eau au moment ou le mélange devient vert.
      Note : Si le mélange ne passe pas par la couleur rouge, c'est que votre eau est déjà trop douce.
      Par exemple, si j'installe chez moi notre modèle intermédiaire contenant 7 litres de résine et que la dureté de mon eau est de 30, je règle le volume de régénération sur 7 x 6000 / 30 = 1400 litres. Ainsi, une fois les 1400 litres d'eau consommés, mon adoucisseur attendra 2h du matin et déclenchera une régénération d'une heure.

      Et après ?

      Une fois que votre adoucisseur est réglé, il ne vous reste plus qu'à remettre du sel régulièrement (environ un tiers du réservoir) et à tester la dureté de votre eau une fois par an pour vérifier que le réglage est toujours optimal.

      Attention : L'eau adoucie contient un taux élevé de sel et ne doit pas être bue au quotidien. Nous vous recommandons donc d'installer un second robinet sur votre évier avec de l'eau brute, ou mieux encore : de l'eau osmosée !



      D'ici là, nous vous souhaitons une douce journée !
      josmose.fr
    • You might also like