• Infiltrations d'eau

    Les infiltrations d'eau sont, avec les remontées capillaires, la pression hydrostatique, une mauvaise ventilation et les causes accidentelles, l'une des sources principales d'humidité à l'intérieur des habitations

    En cas d'infiltration d'eau, il est essentiel de faire appel à un professionnel pour réaliser un diagnostic et ainsi déterminer avec précision la cause des infiltrations. Ce diagnostic est primordial et permettra au pro de vous proposer le ou les traitements adaptés à votre cas particulier.

    Infiltrations : qu'est-ce que c'est ?


    On parle d'infiltrations d'eau lorsque l'eau de pluie pénètre dans les parois ou le toit de votre habitation. Elle finit par imbiber les murs intérieurs, ce qui peut causer de graves dégâts.

    Les infiltrations d'eau peuvent aussi être présentes dans les caves, les sous-sols ou tout autres parties de la maison enterrées ou semi-enterrées. L'eau imprègne d'abord l'extérieur des murs et envahit peu à peu l'intérieur sous la pression exercée par le sol.

    Les infiltrations d'eau dans la maison peuvent être la conséquence :
    • de fissures dans les murs ;
    • de fuites de canalisations ;
    • de gouttières bouchées ;
    • de problèmes d'étanchéité (toit, murs, menuiseries...) ;
    • de problèmes de vieillissement des joints (fenêtres, pierres de façade, baignoires...) ;
    • des problèmes de porosité des matériaux de construction : il n'y a pas de fissure, mais ils ne sont plus imperméables, l'humidité pénètre donc « un peu partout » ;

    • de différence de niveau du sol entre l'extérieur (plus haut) et l'intérieur (plus bas) de votre habitation : ce sont les infiltrations latérales (dans les caves et sous sols).
    Les conséquences d'une infiltration d'eau sont ennuyeuses et parfois dangereuses pour votre maison et votre santé :
    • moisissures ;
    • développement de bactéries ;
    • odeurs nauséabondes ;
    • pourrissement du bois

    Les signes qui doivent vous alerter

    Certains signes doivent vous alerter sur la présence d'infiltrations d'eau, par exemple :
    • des auréoles (tâches d'humidité) brunes sur les murs ;
    • un plafond humide par endroits ;
    • la peinture qui s'écaille avec un dépôt blanchâtre : salpêtre.
    https://humidite.ooreka.fr

  • You might also like