• Béni Mellal-Khénifra: Un Plan Agricole Régional à la hauteur

    Le Plan Agricole Régional pour le développement  du secteur à Béni Mellal-Khénifra.

    Le Plan Agricole Régional, mis en place dans la cadre du Plan Maroc Vert, de la région de Béni Mellal-Khénifra,  a pour but de développer et promouvoir le secteur agricole.
    Dans le cadre du Plan Maroc Vert, la région de Béni Mellal-Khénifra a mis en place un Plan Agricole Régional (PAR) qui vise à aider au développement du secteur. L’agriculture de cette région est dotée d’un fort potentiel mais elle doit être mise en valeur afin d’atteindre son potentiel maximum de rendement. Les trois points essentiels sur lesquels travaille le PAR sont l’irrigation, la valorisation du produit et les zones montagneuses.
    Au total, 110 projets ont été initiés à l’horizon 2020, au profit de 89 000 agriculteurs. 34 concernent le Pilier I du PMV et 76 le Pilier II et ce, pour un montant global de 9,6 milliards de Dh. 80% des projets sont déjà en cours d’exécution soit 88 projets (17 du premier Pilier et 71 du deuxième Pilier). Les projets en cours ont déjà nécessité un investissement de 6,6 milliards de Dh soit 89% du budget total consacré au Plan Agricole Régional.
    En amont, le PAR a permis d’augmenter la production agricole à travers l’extension des superficies cultivées : 27 500 ont été plantés. En aval, 37 unités de valorisation ont été construites pour promouvoir les produits du terroir de la région.

    Irrigation

    Notons également que le PAR de la région de Béni Mellal-Khénifra a engagé des projets pour s’adapter au Programme National d’Economie d’Eau en Irrigation (PNEEI). Le périmètre de Tadla, par exemple, est en cours de reconversion sous l’impulsion donnée par l’Office Régional de Mise en Valeur Agricole de Tadla (ORMVAT) : 88 000 ha ont été équipés en irrigation localisée dont 40 000 en reconversion collective.
    Les projets d’aménagements hydro-agricoles comprennent la reconversion collective de 22 335 ha en irrigation localisée plutôt que gravitaire. Le PAR prévoit d’appuyer et d’assister techniquement les agriculteurs lors de la reconversion. La première tranche du projet profitera à 2 565 agriculteurs et nécessitera un investissement de 621 millions de Dh pour équiper  10 235 hectares. A la date d’aujourd’hui, les travaux sont bien entamés : les équipements externes ont été installés tandis 4 000 ha ont été équipés de goutte-à-goutte. Avec un budget de 892 millions de Dh, la deuxième tranche vise à équiper 12 100 ha et profitera à 2 926 agriculteurs. Pour l’instant, seuls 30% des travaux externes ont été réalisés, le projet devrait être achevé d’ici 2020.
    www.agrimaroc.ma
  • You might also like