• Les traitements de l’eau avant sa distribution


    Quels que soient le type d’approvisionnement en eau et le réseau d’adduction d'eau potable, des traitements de l’eau sont opérés afin de garantir ses 31 paramètres microbiologiques et physico-chimiques de critères de potabilité.
    Malgré ces contrôles, analyses et traitements (et parfois à cause de certains de ces traitements), l’eau peut avoir dès la distribution ou acquérir par la suite un goût, une odeur ou des altérations de sa qualité. Bien que toujours considérée comme potable, une eau trop dure, trop chlorée ou ayant des qualités altérées peut être désagréable, aussi bien pour la boisson que pour la cuisine, la toilette, la lessive et l’entretien courant dans la maison, mais également en hôtellerie, restauration, élaboration de boissons et produits alimentaires..
    Bon à savoir : 62 % de l’eau distribuée est issue de pompages dans les nappes phréatiques et 38 % proviennent de puisage dans les lacs et rivières. On lui applique ensuite des traitements (clarification, filtration, désinfection) avant de la stocker dans des réservoirs ou des châteaux d’eau qui vont ensuite approvisionner le réseau de distribution.

    Traiter la dureté de l'eau

    Une eau est dite « dure » lorsqu’elle est trop chargée en calcium et en magnésium, et « douce » lorsqu’elle manque de ces minéraux pourtant essentiels à la santé.
    Une eau trop dure charge les canalisations et appareils en calcaire et ou tartre, elle agresse la peau, altère le goût des boissons et aliments, lave mal le linge…
    A contrario, une eau trop douce est déconseillée pour la santé : elle corrode plus facilement les métaux (robinets, canalisations, appareils ménagers…), dont les sels de métal sont alors transportés dans l’eau (cuivre, plomb, acier, zinc…). De plus, toute corrosion est source de fuites, donc d’orifices par où pénètrent des bactéries dont se charge l’eau.
    La dureté de l’eau peut se combattre en la réduisant à l’aide d’un adoucisseur d'eau ou d’un osmoseur, ou en neutralisant les dépôts de calcaire avec un anti-tartre ou une filtration d'eau fine ou ultrafine.

    Traiter les bactéries dans l’eau

    Avant d’être envoyée vers les réservoirs de stockage, l’eau est désinfectée. Mais après cette désinfection (qui peut être défaillante), une contamination reste possible, que ce soit en amont ou en aval du compteur de distribution (conduites endommagées, défaut de chauffe du ballon d’eau chaude…). Parmi ces bactéries, certaines causent uniquement des troubles passagers alors que d’autres comme les légionelles peuvent encore être mortelles, y compris en Europe.
    Contre les bactéries, l’eau du réseau peut être désinfectée grâce à des appareils de microfiltration, nanofiltration, et/ou de stérilisation.
    https://traitement-eau.ooreka.f

  • You might also like