• Observations et prévisions concernant la hausse du niveau moyen des mers et des océans

    Soumis par
    Deux articles récents parus en juillet 2009 dans la revue Nature Geosciences précisent les données et les prévisions sur l’augmentation du niveau des mers et des océans sur la planète.
    Le premier article (Rohling et coll. 2 (2009) 500-504) donne la variation du niveau moyen des océans depuis 520 000 ans avant J.-C. jusqu’à aujourd’hui. Les valeurs sont confirmées par d’autres mesures obtenues de façon indépendante. Une relation nette entre le niveau des océans et la température moyenne en Antarctique (et donc avec la température moyenne terrestre) y est établie sur une échelle millénaire. Une donnée troublante y est également présentée : durant la période dite du Pliocène Moyen (3.0 – 3.5 millions d’années avant J.-C.), alors que la teneur en CO2 de l’atmosphère était similaire à la teneur actuelle (387 ppm), le niveau des océans était 25 m au-dessus du niveau actuel. De telles données montrent que les chercheurs doivent encore parfaire leur compréhension de l’influence de plusieurs paramètres afin sur le niveau des océans.
    Le second article (Siddall et coll. 2 (2009) 571-575) présente un modèle de prédiction du niveau des océans entre aujourd’hui et 2100. Ce modèle prend en compte les deux facteurs les plus importants en cette matière : la dilatation de l’eau sous l’effet de l’accroissement des températures et la fonte de la glace de  l’Antarctique. Le modèle reconstruit avec succès les variations du niveau des océans durant les 22 000 dernières années. Il évalue ensuite la hausse du niveau des océans pendant le vingtième siècle à 4-24 cm. 
    Ces valeurs sont en accord avec celles données dans la partie « fondements physiques » (chp. 5) du quatrième rapport du Groupe d’Expert Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat (GIEC) de 2007. En se basant sur une hausse probable des températures comprise entre 1,1 et 6,4°C d’ici à 2100, les auteurs prévoient une augmentation des océans comprise entre 7 et 82 cm.
     Cette estimation est parfaitement en accord avec les prévisions du GIEC de 2007 (18-76 cm).
    Pour fixer les idées, rappelons que les observations issues de l’ensemble de la littérature scientifique et rapportées dans les « fondements physiques » du quatrième rapport du GIEC donnent une augmentation moyenne du niveau des océans entre 1961 et 2003 de 1.8 ± 0.5 mm / an. Si on considère la hausse depuis 1993, elle est de 3.4 ± 0.7 mm / an. Il est encore prématuré pour affirmer que cette accélération reflète une tendance à long terme. Depuis 1870, l’élévation moyenne du niveau global des océans a été d’environ 20 cm. Mentionnons également que l’augmentation n’est pas uniforme partout sur la planète et que certaines régions sont plus affectées que d’autres : l’augmentation du niveau des océans peut être plusieurs fois plus élevée que la vitesse moyenne. Les prévisions locales de l’élévation des océans est ainsi particulièrement difficile.

  • You might also like