• traitement des eaux usées

    Le procédé physico-chimique

    Les procédés physico-chimiques, en utilisant les propriétés des coagulants et des floculants, rendent l’épuration des eaux très efficace.
    L’exploitation de ces procédés est en général plus coûteuse et ils produisent davantage de boues. Leur principal avantage réside dans leur réponse pratiquement immédiate à toute variation importante de charge.
    Les traitements physico-chimiques permettent de concevoir des stations compactes et de faible encombrement que l’on rend peu apparentes en les incluant dans des bâtiments fermés.
    L’expérience montre que la nature et les doses de réactifs sont très variables d’une eau à une autre (coagulant : sels de fer ou d’aluminium, floculant : polyélectrolytes).

    Le procédé biologique

    Cependant, les procédés les plus répandus pour le traitement des eaux usées industrielles restent les procédés biologiques, déclinés dans des mises en œuvre très différentes entre elles.
    L’épuration biologique des eaux fait appel à des systèmes provoquant le développement des bactéries, qui retiennent la pollution organique et s’en nourrissent.
    Le recours à cette technique d’épuration biologique dépend cependant de la biodégradabilité de l’effluent.
    Les procédés de traitement biologique sont nombreux : bassin d’aération suivi d’un clarificateur, bassin d’aération séquencée (aération et décantation dans le même ouvrage), disques biologiques, biolfiltres, …

    Traitement des boues

    La composition d’une boue dépend à la fois de la nature de la pollution initiale de l’eau et des procédés d’épuration auxquels cette eau a été soumise.

    La filtration peut être effectuée sur des lits de sable où l’enlèvement des boues séchées se fait le plus souvent manuellement., ou par filtre presse (avec ajout de polyélectrolyte floculant) qui est adaptée aux petites ou moyennes installations, …
    Les boues ayant subi cette déshydratation mécanique peuvent ensuite être incinérées ou séchées thermiquement, conduisant à l’élimination totale de l’eau et à l’obtention d’un produit résiduel dont la masse est la plus faible.


  • You might also like