• Traitement biologique


    Utiliser le gaz oxygène pur (HPO) pour l’assainissement des eaux usées industrielles réduit les nuisances des odeurs et des COV, évite la formation de mousse, diminue la consommation électrique et assure une décantation optimale.



    Comprendre le procédé de traitement biologique des eaux usées

    L'utilisation d'oxygène pur avec un design approprié permet de travailler de manière très efficace. Toutes les entreprises travaillant avec un traitement biologique de l'eau peuvent bénéficier de l'utilisation de l'oxygène pur. Son utilisation présente plusieurs avantages :
    • Efficacité énergétique grâce au transfert de masse d’oxygène pur (la molécule active), avec une consommation moindre en kWh pour le transfert de l’oxygène nécessaire aux bactéries.
    • Décantation optimale : un floc compact permet une bonne décantation et augmente la capacité de déshydratation des boues.
    • Peu d’émissions sonores, entre autres grâce à l’immersion du matériel d'injection Ventoxal.
    • Faible émission de composants volatiles organiques vu l’absence d’azote de l'air injecté dans les bassins. Les odeurs sont quasiment inexistantes.
    • Absence de formation de mousse car l’oxygène pur, à la différence de l’air, ne contient pas d'azote qui participe généralement à la formation de cette mousse.
    • L’oxygène pur évite les milieux réducteurs et prévient ainsi la corrosion, notamment des ouvrages en béton.
    • Une station d'épuration existante fonctionnant à l’air peut être «dopée» jusqu’à accroître sa capacité nominale de 50% en la convertissant à l’oxygène pur.

    Mise en œuvre du traitement biologique des eaux usées

    Le savoir-faire d'Air Liquide en Belgique

    Tenant compte de la qualité de l’eau à traiter et de la législation en vigueur et à venir, Air Liquide élabore avec son client la meilleure solution, de la conception jusqu’à la mise en œuvre de l’installation.
    Cette réponse individualisée aux besoins du client s’appuie sur la connaissance approfondie de nos experts internationaux, reconnus dans leur domaine, de même que sur nos très nombreuses références.
    La mise en œuvre du projet se fait par une équipe de développeurs, de gestionnaires de comptes et d’ingénieurs de projet, en étroite collaboration avec le client et dans le respect de la sécurité, des normes et homologations.
    Une fois l’installation démarrée, Air Liquide assure le suivi du fonctionnement par des visites régulières et garantit le fonctionnement optimal de la station.
    Des audits sont également réalisés par nos experts en coopération avec nos partenaires et des universités.

    La station d’épuration par injection d’oxygène Ventoxal™

    La station d’épuration Ventoxal est un système d’injection d’oxygène déposé sur le fonds du bassin. L’oxygène gazeux provient d’un stockage d’oxygène liquide ou d’une installation de production sur site.

    La station d’épuration par injection d’oxygène Turboxal™

    La station d’épuration Turboxal™ est un système d’injection d’oxygène flottant à la surface du bassin et brassant les eaux usées. Il peut être utilisé, même si le fond du bassin est déjà équipé d’un système d’injection d’air ou pour des bassins de faible profondeur.

    Les avantages des stations de traitement d'Air Liquide

    Leurs principaux avantages sont :

    • La rapidité et facilité de mise en place
    • Le confort d’utilisation
    • La modification du débit d’oxygène permet de réagir très rapidement aux variations de charge de la station
    • Un encombrement réduit
    • Un investissement peu élevé


    Video Turboxal™


    En savoir plus sur la réduction des nuisances olfactives des eaux usées

    Station d'épuration

    Les eaux usées ménagères, industrielles et agricoles sont acheminées jusqu'à la station d'épuration. L'eau est alors traitée avant d'être rejetée dans le milieu naturel. On distingue 3 phases principales de traitement de l'eau dans une station d'épuration classique :
    • Pré traitement et traitement primaire avec dégrillage, dessablage et déshuilage ainsi qu'une décantation primaire permettant de récupérer la boue au fond du bassin
    • Traitement secondaire biologique et/ou physico-chimique avec oxygénation de l'eau et nouvelle décantation
    • Traitement des boues en parallèle

    Boues résiduaires

    Les boues d'épuration sont les principaux déchets produits par une station d'épuration à partir de ses effluents liquides. Il existe plusieurs formes de boues résiduaires : les boues primaires qui résultent de la décantation première des eaux usées brutes, les boues secondaires après épuration biologique des eaux, les boues mixtes et physico-chimiques.

    Traitement biologique

    Le traitement biologique utilise des boues dites "activées", ou secondaires, lors de l'épuration des eaux usées. La matière organique en suspension ou dissoute dans les eaux usées est dégradée par des bactéries qui seront elles-mêmes mangées par divers microorganismes, dans le but de clarification progressive de l'eau traitée. Les boues riches en bactéries sont elles renvoyées vers un bassin d'aération avec apport artificiel en oxygène.
  • You might also like