• Conséquences de la pollution de l'eau


    La pénurie d'eau : causes et conséquences

    L'une des questions que nous devons nous poser au sujet de l'eau et de son importance en tant que ressource naturelle est que, bien qu'il y en ait apparemment beaucoup, elle n'est pas forcément utilisable pour notre utilisation quotidienne. En ce sens, il est fondamental de distinguer l'eau salée de l'eau douce, c'est-à-dire l'eau salée qui contient du sel dissous et l'eau douce qui n'en contient pas. Les deux eaux ne pourront ainsi pas servir pour notre usage quotidien.
    Le problème, en ce qui concerne l'importance de l'eau en tant que ressource naturelle, c'est que seulement un peu moins de 3% de l'eau sur notre planète est douce.


     De plus, ces 3 % comprennent l'eau gelée, sous forme de neige et de glace dans les montagnes et dans tout l'Antarctique et l'océan Arctique. Ainsi, le problème fondamental de l'obtention de l'eau n'est pas tant l'obtention de l'eau en elle-même mais l'obtention d'eau douce qui sera utile pour les activités humaines et pour le bon état des écosystèmes terrestres.


    Pollution de l'eau : définition et types

    Un autre problèmes de la pollution de l'eau est qu'elle peut être polluer de plusieurs façons. Bien que les classifications puissent varier selon les sources, les principales pollutions les plus fréquentes sont les suivantes :

    Pollution de l'eau :

    1. La pollution physique de l'eau

    Lorsque nous parlons d'une pollution physique de l'eau nous faisons référence à la pollution de l'eau qui se fait à partir d'éléments d'une certaine grandeur, comme par exemple le plastique, les serviettes hygiéniques, les couches.
    Ce type de pollution est très nocive, et détériore en plus de manière considérable les paysages et la biodiversité des écosystèmes qui sont proches de cette pollution. Le chiffre alarmant peut-être 90, puisque 90% des déchets plastiques dans les océans proviennent de seulement dix fleuves en Asie et en Afrique.

    2. La pollution chimique de l'eau

    A l'inverse de la pollution physique de l'eau, cette pollution est invisible puisqu'elle est causée par des particules microscopiques de composants qui détériorent la qualité de l'eau.
    Nous pouvons ainsi parler de métaux, comme le mercure ou le plomb, de micro plastiques, d'huile, de molécules chimiques de fabrication synthétiques, etc.

    3. La pollution biologique de l'eau

    Ce type de contamination se caractérise par la présence d'agents infectieux potentiellement dangereux pour la santé humaine et animale. Elle se produit généralement dans les zones urbaines en raison des eaux grises (eaux usées et eaux non-recyclées), ainsi que dans les industries d'élevage et dans les endroits où l'eau n'est pas suffisamment traitée pour la consommation humaine.
    Ce sont des eaux contaminées par des bactéries qui peuvent causer des gastro-entérites ou des maladies comme le choléra ou la dengue.
    4. La pollution radioactive de l'eau
    Cette pollution est plus difficile à trouver dans l'eau. Toutefois, dans les endroits où des accidents nucléaires se sont produits, sa présence est particulièrement importante.
    Un exemple de ce type de pollution se trouve dans l'océan Pacifique, en particulier après l'accident survenu au sein de la centrale nucléaire japonaise de Fukushima.

    Pollution industrielle de l'eau

    Comme dit précédemment, une des raisons principales de la pollution de l'eau est l'activité industrielle de la planète. L'histoire de l'industrie s'est toujours construite en corrélation avec l'eau : sans eau, il n'y a pas d'industries. Mais le problème est que les industries réduisent la quantité d'eau potable de la planète. Utiliser de l'eau potable, c'est ainsi pour dire consciemment accepter de polluer de l'eau. Par exemple, selon l'Agence Européenne de l'Environnement, seuls 40% des eaux européennes de surface seraient en "bon état".

    Pollution agricole de l'eau

    Saviez-vous que l'agriculture consomme 70% des ressources d'eau ? Que pour produire 1 kilo de viande, il fallait dépenser 41 500 litres d'eau ? Si l'agriculture est importante, il ne faut pas non plus négliger l'aquaculture qui est également importante. Selon l'Institut International de Recherche sur les Politiques Alimentaires, 84% des sols utilisés pour l'agriculture ont des problèmes de fertilité dû au fait que l'irrigation pompe les eaux souterraines plus vite qu'elles ne se rechargent, posant un véritable problème. De plus, mélangeant souvent les pesticides, la pollution de l'eau se fait beaucoup plus rapidement.

    Conséquences de la pollution de l'eau

    Comme nous pouvons l'imaginer, la pollution de l'eau est l'un des problèmes les plus urgents auxquels nous sommes confrontés aujourd'hui. Certains des problèmes les plus directs qui causent leur contamination sont les suivants :

    Le Manque d'eau potable

    Il s'agit là du problème le plus urgent pour plusieurs endroits de la planète et, à l'avenir, cela pourrait être un problème commun plus qu'on ne le croit. La pollution de l'eau s'explique par la destruction de nombreuses sources d'eau douce d'où provient l'eau potable, comme les aquifères. Leur contamination entraîne la perte de ces sources d'eau douce et, par conséquent, la création de zones qui n'ont pas accès à l'eau potable malgré la présence d'eaux souterraines.

    L'Augmentation du prix des activités économiques

    Une autre conséquence de la pollution de l'eau est l'augmentation du prix des activités économiques, spécifiquement celles qui ont un rapport avec l'agriculture et l'élevage, mais aussi celles en rapport avec l'industrie, puisque les activités industrielles consomment énormément d'eau pour l'utilisation et le nettoyage de leurs machines. Comme il y a de plus grandes quantités d'eau polluée sur la planète, l'utilisation de l'eau douce potable devient plus coûteuse et, par conséquent, toutes les activités économiques qui dépendent de son utilisation deviennent plus coûteuses également.

    Les Maladies non infectieuses

    Une autre conséquence de la pollution de l'eau est l'apparition de certaines maladies non infectieuses sur les personnes ou les animaux dû à la présence de bactéries. Un bon exemple de ce phénomène est la présence de métaux comme le mercure, le plomb ou l'aluminium qui sont présents dans l'air puis dans l'eau et qui se retrouvent dans les océans. Ces métaux passent dans la chaîne alimentaire pour se retrouver finalement au sein de nos corps et sont associés à des maladies dégénératives ou des tumeurs.

    Les Maladies infectieuses

    Comme les maladies non infectieuses, de la même manière que l'eau est un moyen de transmettre des métaux dans notre corps, l'eau est un moyen de distribuer des bactéries et autres germes lorsque les eaux ne sont pas traitées ou ne sont ps traitées correctement. La conséquence directe est l'apparition de maladies infectieuses au sein d'une population.

    Destruction de l'écosystème et désertification

    Un autre problème de la pollution de l'eau est que, en polluant l'eau, nous polluons les sols. La conséquence directe est la destruction de toute forme de vie. Les sols se transforment ainsi en déserts stériles qui ne pourront plus donner de production.

    Une Augmentation des flux migratoires

    Enfin, une autre conséquence de la pollution de l'eau est l'augmentation de flux migratoires. Vous pensez cela absurde ? Et bien pourtant, bien que cela ne soit pas une cause directe, elle reste néanmoins une des conséquences les plus importantes. Ces flux migratoires sont la conséquences de la destruction et de la désertification des sols. En détruisant un écosystème, la pollution crée des zones où l'agriculture devient impossible. Par conséquent, l'économie locale chute, ce qui oblige les personnes à migrer vers d'autres endroits. Ceci forme alors des endroits inhabités, complètement déserts et stériles.


    https://education.toutcomment.com
  • You might also like