• Présence des nitrates dans l’eau, quel risque pour la santé ?

    Élevage intensif, utilisation d’engrais… le débat est sans cesse relancé sur le risque éventuel pour la santé de la présence des nitrates dans l’eau. Les nitrates tiennent une place importante dans le cycle naturel de l’azote…

    Les nitrates dans l’eau sont indispensables à la vie

    L’azote atmosphérique ne peut être utilisé directement par les plantes et les animaux. Seules des bactéries vivant dans le sol ou en symbiose avec certaines plantes sont capables de fixer cet azote. Les plantes vont ensuite produire de la matière organique azotée à partir de ces nitrates puisés dans le sol. Ensuite, les animaux utiliseront cette matière organique végétale pour fabriquer leur propre matière organique azotée.
    Après leur mort, les organismes végétaux et animaux sont dégradés en ammoniaque qui sera lui-même transformé en ions nitrites puis nitrates et enfin en azote gazeux.
    Le cycle est donc parfait et permet une dépollution naturelle de l’eau qui transforme des ions minéraux en gaz inerte non polluant. Mais, aujourd’hui la nature ne parvient plus à éliminer les apports excessifs en nitrates liés aux activités humaines : rejets urbains et industriels et surtout agriculture et élevage intensifs.

    Les nitrates dans notre alimentation

    Les nitrites sont présents naturellement dans notre alimentation. Leur utilisation est également très répandue comme additifs alimentaires notamment dans la viande, les produits de charcuterie et les conserves. Certains légumes sont particulièrement riches en nitrates tels que les radis, betterave, épinard, mâche, laitue, céleri et navet. À eux seuls, ces légumes représentent 60 % des apports alimentaires en nitrates. D’autres, comme les pommes de terre, carottes, choux, courgettes et poireaux sont aussi des vecteurs importants car fortement consommés.

    Les nitrates dans l’eau ?

    Les nitrites ne se trouvent qu’exceptionnellement en sortie des installations de traitement de potabilisation de l’eau. Dans ce cas, ils sont oxydés en nitrates. La part de l’eau de boisson dans l’exposition aux nitrites ne dépasse pas 14 %, lorsque la limite de qualité de 0,5 mg de nitrites par litre est respectée.
    Une eau de boisson contenant 20 mg de nitrates par litre représente environ 10 % des apports en nitrates de la population française. Pour une concentration de 50 mg de nitrates par litre, la contribution de l’eau dans l’exposition aux nitrates est estimée à 34 %.
    Lorsque le taux de nitrates de la ressource est élevé, les producteurs d’eau prennent des mesures préventives ou curatives pour notre santé : dilution de la ressource en eau contenant des nitrates avec une ressource en eau non contaminée, traitements spécifiques comme la dénitrification biologique utilisant des bactéries capables de transformer les nitrates en azote gazeux. Lors des contrôles faits par les autorités sanitaires, la limite de qualité de 50 mg/l a été respectée pour plus de 98 % des mesures.

    Quels sont les effets des nitrates dans l’eau sur la santé ?

    Ce sont les nitrites, ceux ingérés directement et ceux issus de la réduction endogène des nitrates, qui peuvent être toxiques pour la santé, plus particulièrement pour le nourrisson. Chez l’adulte sain, l’acidité gastrique réduit la transformation des nitrates en nitrites. Les nitrites représentent un risque pour la santé du nourrisson de moins de 6 mois en raison de l’immaturité de l’activité de la « méthémoglobine réductase ». Les adultes porteurs d’un déficit enzymatique (en G6PDH ou en MetHb-réductase) sont également exposés.
    Les autorités de santé estiment que « les données disponibles actuellement sont suffisantes pour admettre que le risque de méthémoglobinémie chez le nourrisson peut être considéré comme négligeable pour une eau dont la concentration en nitrates respecte la limite de qualité de 50 mg par litre ». Le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) conclut qu’il n’existe pas de preuves suffisantes de la cancérogénicité, chez l’homme, des nitrates dans l’eau de boisson.
    Photo Thinkstockphotos.fr © iStockphoto
    www.marillysmace.com

  • You might also like