• Seulement 3 atomes pour les plus grandes potentialités


    La molécule est le plus petit fragment « possible » d’un corps donné. Elle conserve toutes les propriétés physiques et chimiques de celui-ci. En ce qui concerne l’eau, nous atteignons par divisions successives ce « grain » ultime : la molécule d’eau.




    Celle-ci a une dimension de l’ordre d’un milliardième de mètre, soit un nanomètre (10-9). La molécule n’est pas une boule. Elle est constituée d’un atome d’oxygène relié à deux atomes d’hydrogène.
    Sous une apparente simplicité, 3 atomes dont 2 d’hydrogène, l’eau cache des priorités d’une richesse exceptionnelle dues en particulier à sa structure spatiale.




    Sa forme, tétraèdre légèrement déformée,  est souvent comparée à « la tête de Mickey ». L’atome oxygène est placé au centre tandis que les atomes hydrogène sont placés aux deux autres sommets. Les charges positives sont portées par les sommets hydrogène et les charges négatives par les sommets opposés. L’établissement des liaisons hydrogène entre molécules d’eau est favorisé par cette disposition.
  • You might also like