• Algues dans la piscine : que faire ?

    Nombreux sont les propriétaires de piscines à avoir rencontré des problèmes d’algues. Effectivement, ces dernières aiment particulièrement se développer dans vos bassins et piscines. Nous vous expliquons pourquoi et vous donnons les clés afin d’éviter qu’elles ne s’installent trop souvent et trop longtemps.

    Quelles sont les causes de la présence d’algues dans votre piscine ?

    Comment détecter la présence d’algues ? C’est en fait très simple. Les parois de votre piscine sont visqueuses et glissantes et vous remarquez un dépôt vert qui s’étend de jour en jour. Il semblerait que vous soyez envahi par les algues. Il vous reste à déterminer de quel type d’algues il s’agit pour opter pour un traitement adapté pour l'eau de votre piscine, afin de les éliminer.
    Une piscine à l’eau trop chaude ou un système de filtration non adapté peuvent être la cause de l’apparition des algues. En général, l’apparition d’algues est surtout due à un pH déséquilibré ou à une surdose de stabilisants dans l’eau de votre piscine. Également, des vents forts et grandes pluies peuvent déposer les spores dans votre piscine. Si les conditions sont réunies, les algues se développeront alors.

    Quels sont les types d’algues de piscine et comment s’en débarrasser ?

    Les plus courantes sont les algues vertes, dont l’apparition fait souvent suite à un épisode pluvieux. En l’espace d’une petite semaine, votre piscine peut se retrouver entièrement recouverte. L’eau devient ensuite verte elle aussi. Bonne nouvelle, vous en viendrez facilement à bout avec un simple traitement choc à base de chlore.
    Si vous remarquez la présence d’algues jaunes, il s’agit des algues "moutarde" ! Elles sont plus rares et tenaces que les algues vertes et un traitement choc au chlore ne suffira peut-être pas pour en venir à bout. Le mieux sera de le faire suivre d’un traitement algicide puissant dédié aux algues moutarde. Attention, ce type d’algue, même s’il est moins envahissant que les premières, est très récalcitrant. Ne vous fiez pas au fait qu’elles apparaissent de façon localisée. Il ne suffit pas de les gratter pour les faire partir.
    Mais les plus résistantes, et redoutées des propriétaires de piscines, restent les algues noires qui prennent racine sur les parois et peuvent faire sauter la matière qui les constituent. Cela peut vite devenir très problématique dans une piscine carrelée par exemple. Pour vous en débarrasser, vous devrez d’abord vous assurer que le pH de votre piscine est équilibré. Vous effectuerez ensuite un traitement choc au chlore ou à base d’oxygène actif, particulièrement efficace contre ce type d’algue. Il vous faudra ensuite procéder à une purification à l’aide d’un algicide puissant et spécialisé dans les algues noires. Ce dernier viendra tuer les cellules jusqu’à la racine. Nous vous recommandons d’être vigilants et de bien surveiller les joints de votre piscine afin de ne pas constater de récidive.

    Les conséquences de la multiplication des algues

    La présence d’algues ou d’un autre végétal aquatique dans votre bassin peut avoir des conséquences très ennuyeuses. Vos équipements et revêtements peuvent être endommagés et colorés définitivement. De plus, vous devrez rester vigilants sur les conséquences des algues sur la santé des baigneurs. Ils peuvent bien entendu se blesser en circulant autour de la piscine car les algues rendent les surfaces très glissantes. Hors ce souci de sécurité, nous attirons également votre attention à propos des allergies sérieuses qui peuvent survenir au contact des algues. Une eau qui abrite des algues est une eau impure et polluée. Il est déconseillé de s’y baigner

    Comment prévenir leur apparition ?

    Des méthodes simples vous permettront de vous protéger contre les algues. Si vous habitez en bords de mer, près d’un lac, d’un étang ou d’une autre étendue d’eau, nous vous conseillons vivement de protéger votre piscine avec une bâche les jours de grand vent ou de forte pluie. Également, il sera question de contrôler régulièrement le pH et le taux de chlore et de les réguler rapidement au besoin tout en évitant le surdosage de chlore et de stabilisants. Si les problèmes d’algues sont récurrents dans votre bassin, n’hésitez pas à le nettoyer régulièrement, à le brosser et à utiliser un traitement préventif anti-algues.
  • You might also like