• Programme national d’eau potable: les projets prévus à Casablanca-Settat

    Programme national d’eau potable: les projets prévus à Casablanca-Settat



    Le programme national d’approvisionnement en eau potable et d’irrigation 2020-2027 prévoit la construction d’un grand barrage et de 20 autres de petite dimension dans la région de Casablanca-Settat.

    Une rencontre de communication et de sensibilisation, tenue lundi 3 février à Casablanca, a été consacrée à l’annonce des projets les plus importants prévus au niveau de la région de Casablanca-Settat, au titre du programme national d’approvisionnement en eau potable et d’irrigation 2020-2027.

    Le grand barrage sera érigé à l’aval de celui d’Al Massira (surélévation Imfout ou nouveau barrage), avec une capacité de 60 millions de m3 et pour un coût global de 500 millions de DH.

    Les 20 nouveaux petits barrages seront répartis entre plusieurs provinces de la région, à savoir 14 à Settat, 4 à El Jadida, 1 à Benslimane et 1 à Berrechid.

    Par

     Au-Maroc

     

    Parmi les actions prévues en terme de développement de l’offre hydrique à Casablanca-Settat, il y a lieu de citer le dessalement d’eau de mer via la programmation d’une station pour le Grand Casablanca avec un débit de 200.000 m3/j, pour une enveloppe de 4 milliards de DH.

    Il s’agit également du renforcement et de la sécurisation de l’approvisionnement en eau potable, à travers la réalisation de projets structurants de développement de la production des stations de traitement et des adductions, ainsi que la sécurisation des réseaux de transport et de distribution d’eau au niveau des villes et centres relevant de la région.

    Les projets seront réalisés principalement par l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) ainsi que, la société délégataire « Lydec » et les Régies autonomes de distribution d’El Jadida et Settat (Radeej et Radeec) pour un coût global estimé à 1,69 MMDH.

    Au volet de la gestion de la demande et économie d’eau, les projets portent, entre autres, sur la reconversion collective à l’irrigation localisée, reconversion individuelle à l’irrigation localisée et modernisation et réhabilitation des systèmes d’adduction d’eau à but multiple. Il est également question de l’économie d’eau potable dans les réseaux de distribution dans l’objectif d’améliorer les rendements des réseaux de distribution des villes et centres urbains de la région pour atteindre 78% à l’horizon de 2027. La réalisation de cette action sera prise en charge par les distributeurs (ONEE, Lydec, Radeec et Radeej). Les projets concernent aussi l’augmentation de l’autonomie de réserve en eau potable en vue de renforcer les ouvrages de stockage de l’eau potable pour atteindre une autonomie de réserve en eau de 24 heures au niveau des villes et centres gérés par l’ONEE, Lydec, Radeec et Radeej.

    S’agissant du renforcement de l’approvisionnement en eau potable en milieu rural et de la généralisation des branchements individuels, 28 centres ruraux sont en cours par l’ONEE au profit de 106.300 habitants pour un coût global de 159,45 MDH et 56 autres programmés au bénéfice de 67.722 habitants pour 406,33 MDH.

    Il s’agit aussi de la généralisation de l’accès à l’eau et pérennisation des systèmes aux douars (1.497 douars en cours au profit de 584.171 habitants pour 1,14 MMDH et 978 autres programmés au bénéfice de 556.112 habitants pour 949,62 MDH).

    Parallèlement, un programme d’urgence sera mis en place pour prévoir une enveloppe budgétaire réservée annuellement à l’approvisionnement en eau potable par camions citernes de la population susceptible d’être touchée par les effets de la sécheresse.

    Concernant la réutilisation des eaux usées traitées, les projets portent sur la poursuite de l’assainissement liquide de 9 villes et centres urbains et l’assainissement liquide de 108 centres ruraux et la réutilisation des eaux usées (arrosage des golfs et espaces verts, …), qui vise la réalisation, à l’horizon 2027, de 15 projets, dont 7 pour l’arrosage des golfs, pour un coût global de l’ordre de 357 MDH.

    Le 03 février 2020 à15:44

    Modifié le 03 février 2020 à 15:50

    https://au-maroc.info/economie/2020

    .

  • You might also like